Courrier à Nicolas SARKOZY, Président de la République française

Objet : Projet " chic & branché "

LR avec AR

Vincennes, le 10 septembre 2010

 

Monsieur le Président,

.

J’ai l’honneur de soumettre à votre attention un projet de création d’entreprise innovante qui offrira de nouvelles perspectives à l’industrie française du textile et de l’habillement, et permettra la création de nombreux emplois dans notre pays.

L’entreprise produira les vêtements dans des régions françaises héritières d’une longue tradition textile et revitalisera leur tissu économique.

Ce projet d’industrialisation et de commercialisation du vêtement en France a bénéficié d’une étude approfondie durant 5 ans.

Le thème est le vêtement de fabrication française à prix abordable pour jeunes filles et jeunes femmes et notre entreprise, organisée sur le modèle de l’intégration verticale, sera seule à proposer ce type de produit sur cette cible.

Les achats de prêt-à-porter féminin, effectués par les consommatrices de 15 à 50 ans, se sont élevés en 2009 en France à 19 milliards d’euros et ce niveau d’activité aurait pu potentiellement fournir du travail à 250 000 personnes dans l’hexagone.

Un sondage TNS-SOFRES commandé par le Ministère de l’Economie, de l’industrie et de l’Emploi, publié en avril 2010, confirme l’intérêt de nos concitoyens pour la fabrication française.

- 88 % des français estiment que les entreprises françaises doivent produire en France pour soutenir la croissance et l’emploi

- 85 % considèrent que le rôle de l’état est d’encourager les entreprises à produire en France

- Que les vêtements soient produits en France compte dans la décision d’achat pour 74 % des personnes interrogées.

 

Au plan mondial, les achats réalisés sur les segments de marché de notre cible représentent 500 milliards d’euros.

 

L’industrie française du textile et de l’habillement, réputée pour son savoir-faire, occupait autrefois un million de salariés et ne compte à présent qu’un effectif de quelques dizaines de milliers de salariés dont seulement 5 000 employés chez les façonniers. Néanmoins, la France est toujours considérée comme le pays de la mode.

En effet, notre pays bénéficie d’une image de qualité et de prestige que le monde nous envie et sur laquelle nous pouvons encore capitaliser.

Dans un monde de plus en plus uniforme, de nombreuses consommatrices aisées, japonaises, américaines, russes ou chinoises préfèrent acheter des vêtements fabriqués en France et s’offrir une part de notre différence culturelle.

La conquête de 2 % du gigantesque marché mondial du prêt-à-porter féminin est à terme réalisable et permettra de recréer plus de 100 000 emplois français dans le secteur du textile et de l’habillement au cours des 15 ou 20 prochaines années à l’instar du développement fulgurant de plusieurs entreprises étrangères qui se sont emparé d’une importante part de ce marché très convoité en à peine plus de 10 ans.

Chaque emploi industriel générant couramment 1 à 2 emplois de services, des régions de tradition textile appauvries par les délocalisations, verront leur nombre de demandeurs d’emploi diminuer de façon très substantielle.

Notre modèle économique est parfaitement adapté à des coûts de fabrication plus élevés que ceux des pays émergents et satisfera aux critères de rentabilité financière exigés par des fonds d’investissements privés ou publics comme CDC entreprises et le FSI.

C’est pourquoi, Monsieur le Président, je me permets de solliciter de votre haute bienveillance votre soutien auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Votre aide s’avère indispensable à la naissance de l’entreprise dont le modèle économique privilégie d’abord l’emploi en France, aujourd’hui première préoccupation des français.

Je vous serais obligé d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

                                                                                                         Francis JOURNOT

Ci-joint copie du courrier adressé à Monsieur Augustin DE ROMANET Directeur Général du groupe CAISSE des DEPOTS et CONSIGNATIONS

                                                    REJOIGNEZ NOUS !

Vous pouvez apportez votre soutien au projet en vous abonnant à la newsletter, en participant au forum, en répondant au sondage, en écrivant un commentaire et surtout en parlant de"vêtements made in France" autour de vous.

si vous ajoutez un commentaire, vous pouvez vous présenter aux internautes en indiquant votre prénom, votre nom si vous le souhaitez, votre age, votre profession ou votre dernier diplôme et votre ville.

Exemples : Aurèlie F, 26 ans, Montreuil (93), diplômée Sciences Po, en recherche d’emploi

Sabine, styliste, Paris

Elisabeth Dumez, 50 ans, mécanicienne confection, licenciée, Troyes (Aube)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×