Créer un site internet

Courrier à Arnaud MONTEBOURG

                                                            

                                                                                        Monsieur Arnaud MONTEBOURG  

                                                                                   Ministre du Redressement Productif  

                                                                                       139, Rue de Bercy  

                                                                                  75572 Paris      

                                                                                                                                  

                                                                                                                                                                                    LR avec AR

Objet : Projet de relance de l’industrie manufacturière des biens de consommation                                                                  

                                                                                        Paris, le  17 mai 2012 

 Monsieur le Ministre, 

Notre mouvement lutte depuis plusieurs années pour la relance de l’industrie manufacturière des biens de consommation et nous nous permettons d’attirer de nouveau votre attention sur notre projet. 

En effet, nous vous avons adressé les 17 septembre 2011 et 4 avril 2012, nos derniers articles publiés sur Marianne : “Comment créer un million d’emplois … maintenant ! “, “Comment les gouvernements ont massacré le luxe “made in France“ et “Le PS veut-il vraiment réindustrialiser la France ?“, mais  peut-être avez-vous jugé peu utile de nous répondre avant la victoire du Parti Socialiste à l’élection présidentielle et votre nomination au ministère de l’Industrie. 

Résumé du projet : La plupart des sous-traitants et fabricants français de biens de consommations disparaissent parce que les marques, les enseignes de la distribution et les boutiques multimarques préfèrent vendre des produits provenant des pays à bas coûts pour réaliser des coefficients plus importants. Il convient donc de créer une structure industrielle et commerciale spécifique aux produits fabriqués en France.

Celle-ci adoptera le plus souvent  le modèle économique de l’intégration verticale pour optimiser les coûts et ainsi offrir des prix plus abordables, mais commercialisera aussi des produits créés par des fournisseurs externes. L’entreprise aura vocation à sauver le savoir-faire français  et reprendra le personnel de sociétés en difficulté. 

Nous nous tenons à votre entière disposition pour vous apporter plus de précisions et nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le ministre, l’expression de notre considération la plus distinguée. 

                                                                                                           Francis JOURNOT

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site