Les 10 tribunes les plus lues de l'année 2014 sur Marianne

  Publications sur Marianne
 
 

 

Mardi 30 Décembre 2014 à 05:00 

MAGAZINE MARIANNE 
 
Prenez un peu de Dieudonné, de Najat-Vallaud Belkacem et de Natacha Polony. Ajoutez-y une Chine envahissante et des abeilles en train de disparaître dans le désintérêt le plus total. Saupoudrez d'islam et de laïcité. Et vous obtiendrez nos tribunes les plus lues en 2014.  

                                               
1. Le paradoxe de l'affaire Dieudonné 
par Daniel Salvatore Schiffer 

Un Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls en l’occurrence, peut-il interdire sans enfreindre les règles de cette démocratie précisément, la liberté d’expression, de parole ou de pensée ? Et ce, quand bien même elle heurterait le sens moral, une quelconque conviction religieuse ou communauté civile ?  
_____________________________________________________________________________________________
 
 

Une mère d'élève a publié un billet de blog indigné cet été, sur le Huffingtonpost.fr, parce que l'enseignante de son enfant de 5 ans a osé écrire sur son bulletin scolaire : "Votre fille voudrait être son propre chef". Pour Emmanuel Bertrand, lui-même maître de conférences, voilà un cas symptomatique. Et d'expliquer : "Si nous voulons que nos enfants puissent faire plus tard preuve d'inventivité, d'audace, d'autonomie, il est grand temps que nous, parents d'élèves, respections l'autorité légitime des enseignants". 
____________________________________________________________________________________________
 
 
3. Lettre ouverte au monde musulman 
par Abdennour Bidar 

Pour le philosophe Abdennour Bidar, les croyants ne peuvent pas se contenter de dénoncer la barbarie terroriste pour éluder l'origine des dérives djihadistes. Face aux dogmes et à l'instrumentalisation politique dont ils sont l'objet, le monde musulman doit faire son autocritique et œuvrer à sa propre réforme.
____________________________________________________________________________________________
  
 

Francis Journot, membre des associations "Vêtements made in France" et "Rendez-nous notre industrie" s'alarme de l'implantation prochaine de plusieurs milliers d’entreprises chinoises en Indre et en Moselle. Des "projets pharaoniques" dont le coût final, explique-t-il, pourrait se chiffrer en dizaines de milliards d’euros pour le contribuable et en millions d’emplois européens sacrifiés.  
____________________________________________________________________________________________
 
 

La Commission européenne vient de publier un rapport d'étude épidémiologique qui concerne les mortalités de colonies d'abeilles dans 17 Etats européens, dont la France. Dans ce rapport, un facteur de mortalité a été omis par Bruxelles : les pesticides. Un choix moins scientifique que politique pour Gérard Arnold, directeur de recherche au CNRS. 
____________________________________________________________________________________________
 
 

En moins de quarante ans, le nombre de demandeurs d’emploi serait passé, selon des études, de 1 million à plus de 9. Francis Journot, militant associatif, évalue ainsi à 40 % le taux de chômage dans le secteur privé et s'interroge : "Les représentants des gouvernements qui, depuis trente-cinq ans, affirment que la lutte contre le chômage constitue une priorité, sont-ils sincères ?" 
____________________________________________________________________________________________
 
 

Pour l'universitaire Alban Ketelbuters, la ministre de l'Education nationale fait fausse route en déclarant que la France doit éviter comme "écueil", "la laïcité dite de combat". Comme il estime que c'est une erreur d'avoir autorisé "les mères à porter le voile islamique lors des sorties scolaires". Il y voit une banalisation de "ce qui constitue l’étendard de la domination masculine et de l’intégrisme religieux". 
____________________________________________________________________________________________
 
 

Pour Aurélien Bernier, auteur de "La gauche radicale et ses tabous", le Front de gauche ne peut plus fuir après ces européennes. Puisque le FN, écrit-il, "représente bien mieux la rupture avec la mondialisation", la gauche radicale doit débattre de tous les sujets sans exclusive : souveraineté nationale et sortie de l'euro compris. Et il en appelle à "convoquer au plus vite des assises sur les questions européennes".  
____________________________________________________________________________________________
 
 

Membre du Bureau national du PS et ancien inspecteur du travail, Gérard Filoche a épluché la loi Macron. Et ce qui le frappe, c’est d’abord à quel point ce texte faciliterait, selon lui, les licenciements. Par exemple, explique-t-il, si votre licenciement est cassé par le tribunal administratif, vous pourrez malgré tout n’avoir "droit à rien" : "Vous êtes ni réintégré, ni indemnisé". En clair : c’est "Ubu roi" !  
__________________________________________________________________________________________
 
 

Henri Guaino salue, avec le dernier livre de Natacha Polony, la vie quotidienne passée au filtre d'une pensée républicaine qui continue de plaider qu'il existe une civilisation française et que le monde serait plus pauvre et nos enfants seraient moins riches sans elle, humainement. 
 
 
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site