Made in France, Macron a attrapé le virus !

Par Gilles DEBERNARDI - 01 avr. 2020 à 06:07 _ Le Dauphiné Libéré
 

On manque de masques, de respirateurs, de tests, notre dernière fabrique de bouteilles d’oxygène a fermé l’an dernier. Et seuls les imbéciles ne varient pas dans leur avis. Voici pourquoi Emmanuel Macron pouvait appeler hier « à produire davantage en France, réindustrialiser le pays et retrouver la souveraineté nationale ».

Proclamer des choses pareilles, il y a encore quelques semaines, vous rangeait aussitôt dans le rang des affreux passéistes, voire des suppôts de l’extrême droite. Mais le Covid-19 est passé par là, qui pousse encore Jupiter à lâcher des milliards pour amortir le choc. « Quoi qu’il en coûte ! » dit-il. Lui qui s’indignait naguère du « pognon de dingue » gaspillé dans l’action sociale…

L’intrusion d’un microbe au cœur du gigantesque système libéral pousse ainsi les mouches à changer d’âne. Les prophètes de la mondialisation tirent soudain le frein à main. Une fois passé l’épisode de confinement, le paysage géopolitique aura sans doute changé.

Face à la pandémie, l’impréparation de l’Europe et des États-Unis, sociétés présumées en pointe, saute aux yeux. L’Afrique contemple cette débâcle occidentale avec incrédulité. La Chine, bien qu’à l’origine du mal, a maintenant revêtu l’habit de sauveur du monde. Pour le pompier pyromane, hip, hip, hip ! D’un côté, à Pékin, un “pouvoir fort” qui voudrait faire de sa brutale efficacité un exemple. De l’autre, des démocraties fragilisées, peu solidaires, où chacun voit diminuer ses libertés individuelles au nom du terrorisme puis de l’urgence sanitaire. Et après ?

Une tragédie socio-économique, combinant chômage et faillites, se profile à l’horizon de la planète. Bien malin qui prétend savoir aujourd’hui où nous mènera ce diable de virus.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×